Comment nous nous sommes débarrassés de près de 900 objets en 1 mois


Minimalisme / 23 novembre 2018

Suite à ma découverte de The Minimalists, j’ai décidé de tenter l’expérience de leur jeu intitulé le Minsgame. Pourquoi ? Parce que c’est toujours fun de jouer à un jeu. Il consiste à se débarrasser progressivement d’affaires qui ne nous apportent pas de valeur. Le 1er jour, on enlève un objet, le 2ème jour deux objets, le 3ème jour trois et ainsi de suite pendant 1 mois. Et personnellement, j’y ai vite pris goût et me sentais de mieux en mieux, plus léger. Et contre toute attente, j’ai même embarqué ma chérie dans cette expérience.

Une maison trop petite ? Pas sûr …

Nous avons déménagé il y a quelques mois et autant dire que je ne m’attendais pas à avoir autant de cartons à déménager (et nos amis non plus !). C’est fou ce qu’on peut cacher dans les placards et dans le garage ! Au point que nous avons du faire 3 aller-retours avec le plus gros camion de déménagement que nous avons pu louer avec notre permis de conduire !

Et arrivés dans notre nouvelle maison, nous avons stocké tous nos cartons dans notre débarras garage. 6 mois plus tard, cet espace est toujours encombré et cela nous pèse. Evidemment la première réaction que l’on a eu était : « nous n’avons pas assez de rangement », « la maison est trop petite ». Mais à aucun moment nous nous sommes dis : nous avons trop d’affaires !

Et c’est suite à mes lectures sur le minimalisme que je me suis dis : et si on voyait le problème autrement ? Et si, à la place d’essayer de créer des rangements de partout on n’essayait pas plutôt de désencombrer notre maison ?

Je me suis donc lancé dans le minsgame. Et je fus étonné que Maud décide de participer et de le faire aussi de son côté, car elle a beaucoup de mal à se séparer de ses affaires (comme ses 150 pièces de vêtements !).

Epinglez sur Pinterest !

Un pas après l’autre

Premier jour : un objet. Ca va, je pense que tout le monde peut y arriver. Personnellement, je n’ai pas commencé par le plus simple car je me suis débarrassé (mis en vente) d’un jeu vidéo de 1997 qui m’a beaucoup marqué et qui est un peu collector. Mais je ne voulais pas commencer par une babiole sans intérêt et voulais marquer le coup pour le début de mon minsgame. De toutes façons, je n’ai plus la console et je n’ai pas besoin physiquement du jeu pour me rappeler les émotions qu’il m’a procurées.

Jour 2, facile aussi, jour 3 pareil, on fait les tiroirs à la recherche d’objets qui se promènent déménagement après déménagement mais qui ne servent jamais. Et jour après jour, je me sentais de plus en plus léger, j’avais l’impression de respirer. Pourtant, je me suis séparé d’objets qui avait une signification ou qui ont sûrement eu un impact dans ma vie actuelle.

La difficulté est vraiment apparue à partir du 21ème jour. J’avais déjà fait le tri deux fois dans mes vêtements en un an (suite à la lecture de la Magie du rangement de Marie Kondo) et je ne pouvais pas compter sur ça pour participer au jeu. Que vais-je bien pouvoir évacuer ? Ce n’est pourtant pas les cartons qui manquent dans le garage ! Et si je peux donner un conseil si vous ne savez plus quoi jeter : regardez dans vos classeurs et autres archives de papiers administratifs, garanties, factures etc… Année après année, on remplit des classeurs qu’on ne vide jamais.

Et encore il n'y a pas tout là !
Et encore il n’y a pas tout là !

Bilan

Les 30 jours sont passés et nous avons tenus le coup. Quelques interruptions dans le minsgame car nous sommes partis en vacances ou parce que mes journées étaient trop chargées pour chercher des objets. Mais le plus important est que nous avons terminé ce jeu.

Et personnellement, je me sens mieux. Comme je l’ai dit, j’ai l’impression de respirer et de voir les choses différemment. L’envie de simplifier notre vie est de plus en plus présente. Le minimalisme ne concerne pas seulement le fait d’avoir moins d’objets, c’est un tout pour nous mener vers l’essentiel. C’est juste que se séparer d’affaires est la chose la plus simple que nous pouvons commencer à faire.

Où êtes-vous dans votre minsgame ? Comment vous sentez-vous ? Et si vous n’avez pas commencé ce jeu, qu’est ce qui vous retiens de le débuter ?

Si vous voulez en savoir un peu plus sur mon expérience, tout mon minsgame est visible sur notre compte instagram 

Partagez !

Vous aimerez aussi

2 réponses à « Comment nous nous sommes débarrassés de près de 900 objets en 1 mois »

  1. Je viens d’avoir un choc en lisant cet article et surtout cette phrase : «  je n’ai pas besoin physiquement du jeu pour me rappeler les émotions qu’il m’a procurées. » C’est tellement vrai et surtout tellement simple quand on y pense! Je vais méditer là dessus et pourquoi pas tenter à mon tour!

  2. Il y a quelques années, Jérémy Pichon (le Papa de la Famille Presque Zéro Déchet) m’avait dédicacé son ouvrage avec cette phrase: « Vivre mieux avec moins, c’est possible ». Déjà lancée dans cette démarche, j’étais en total accord avec cette pensée. On a les idées bien plus claires en faisant du tri, en donnant, et en se libérant de l’AVOIR. Il y a quelques mois, j’ai déménagé, et cet article me rappelle une réalité bien présente: j’avais, certes, libéré bien des choses, j’en avais encore (un peu) trop en voyant le nombre de cartons ! Quand on commence le « minsgame », ça peut être addictif, mais ça fait du bien ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.