Faire une retraite de yoga au moins 1 fois par an


Bien être / 13 septembre 2021

Parce que vraiment, une retraite de yoga c’est juste sensationnel ! C’est la 3e à laquelle je participe en 3 ans, et à chaque fois, j’en ressors grandie, nourrie et enrichie ! Avec la même prof de yoga, qui n’est autre que Marie-Cécile Pouliquen. Ces moments sont vraiment précieux pour moi et je ne peux que vous encourager, à lire mon article d’abord ^^, pour vous insuffler la même envie et ensuite à vous inscrire à la prochaine retraite qui vous enthousiasmera !

Dans cet article, je reviens sur mes sensations et mes apprentissages. Parce que oui, disons-le clairement, la retraite de yoga, c’est magique !

Une meilleure connaissance de moi-même avec le yoga.

La 1ère retraite de yoga a commencé à me libérer. Grâce à l’apport de chaque stage et divers apprentissages, coaching etc, je sais de mieux en mieux évaluer ce qui est à mon service et être davantage à mon écoute. Comme par exemple :

M’isoler…

pendant le moment créatif. Mon perfectionnisme n’aime pas trop s’évaluer aux autres ^^ Ainsi, j’ai pu faire mon « oeuvre » sans me juger ou me faire influencer, et passer un meilleur moment que la fois précédente, où j’avais un peu souffert !

Ne pas me forcer…

à participer à une activité si je ne me sens pas bien dans mes baskets et que je ressens avoir besoin d’autre chose. Et cette liberté nous est accordée !

Observer…

ce qui est autour de moi, laisser mon esprit vagabonder mais ne pas chercher forcément à trouver de réponse là tout de suite.

Des ressentis en éveil

Il y a quelque chose que je me suis engagée à arrêter de dire : « Je ne ressens rien ! »

Depuis si longtemps, c’est une phrase que je répète, à l’ostéopathe, à la praticienne en shiat-su, aux cours de yoga…

« Qu’est-ce que tu ressens là et où est-ce que ça se situe ? »

-grand blanc- (je réfléchis consciensement)

« Je ne ressens rien du tout !

C’est incroyable comme c’est faux désormais ! J’ai été submergée par des sensations intenses. Des vagues d’émotion et de puissance. Comme des claques à mon égo (qui a quand même été étonné en voulant chercher à analyser cela)

« Dis, faudrait peut-être chercher à comprendre hein ! Faut pas déconner non plus ! »

Mon mental

Et si on s’en tenait simplement aux sensations qui font monter les larmes aux yeux, qui remplissent le coeur et le corps de plaisir, qui font me sentir si forte ?!

Oui, c’est ça, restons-en là cette fois si tu veux bien mon égo.

Et ce bonheur de voir que j’entre en méditation de plus en plus rapidement. Pourtant, je ne suis pas une pratiquante assidue !

Apprécier et faire confiance à ces moments où j’écoute mon corps qui à cet instant précis, choisis de laisser le temps s’écouler, immobile, silencieux, à garder cette posture qui me donne extrêmement de plaisir, qui prend le pas sur le mental (encore une fois dit donc, que m’arrive t’il ?!) qui lui se dit :

« m’enfin, elles ont changé de posture, tu fais quoi là à rester immobile ?! »

Mon mental

Le pouvoir du collectif

Ce genre de retraite de yoga ne serait pas complet sans ce petit groupe de femmes.

Soutien, bienveillance, écoute, sonorité, multiplicité, folie, joie, rires, larmes, histoires, découvertes, créativité, richesse des rencontres …

Nous sommes ensemble à partager cette immersion, à être le miroir les unes des autres. A nous renvoyer, avec douceur et clairvoyance, ce que nous ne voyons pas chez nous-mêmes.

A découvrir que nous venons toutes avec nos limites, nos croyances. Ce besoin sidéral de rechercher l’approbation chez l’autre. Pour finir par laisser tomber les barrières au fur et à mesure et à révéler notre authenticité. Qui est si belle !

Etre en lien dans le silence

J’ai apprécié ce silence, ce respect que nous avions pour écouter l’autre, sans chercher à la réconforter, à lui trouver des solutions, à rebondir sur ce qu’elle disait (bien sûr, des fois ça démange quand même !). Ce temps qui s’écoule, chacune bien attentive à laisser celle qui s’exprime prendre son temps. En communion avec elle et en lien avec soi-même. Waouh !

J’aimerais tellement intégrer cela dans notre quotidien. Que chacun puisse s’exprimer sans crainte d’être jugé, analysé, critiqué… Et en même temps, nous n’avons tellement pas l’habitude que cela peut mettre mal à l’aise. Dans le cadre d’une retraite, nous sommes guidées dans nos intentions, ce qui est facilitant Mais dans la vie de tous les jours, quelle perplexité que de ne pas avoir de retour de nos échanges, n’est-ce pas ?!

S’offrir une retraite de yoga au moins 1 fois par an.

Et même à volonté ! 😉

Une nouvelle fois, cette retraite de yoga fût intense et révélatrice du besoin que j’ai de faire ce genre de pause. Et je le conseille à tout un chacun de pouvoir bénéficier de cette formidable immersion. Je recommande chaleureusement Marie-Cécile Pouliquen bien sûr, avec qui je me sens en totale confiance, pour sa douceur, son écoute, sa bienveillance, son envie de partager et de faire éclore la beauté et les possibilités en chacun de nous.

Cette retraite m’invite à pousser toujours plus loin :

  • ma quête de ma vérité,
  • l’approfondissement de la connaissance de moi-même,
  • le respect de moi-même,
  • le partage de ces enrichissements,
  • la création de moments de sororité.

Lire aussi : Le récit de ma 1ère retraite de yoga dans le Jura

Est-ce que je vous ai transmis mon enthousiasme ?!

Si vous n’avez jamais participé à une retraite, je vous encourage vivement à vous offrir ce cadeau. Pour vous évidemment mais qui aura également le pouvoir d’en faire profiter le monde qui vous entoure. Pour ma part, je rentre profondément apaisée et en mesure de soutenir ma famille en l’accompagnant dans la gestion de ses émotions (alors que quelques jours plus tôt, je criais comme un putois sur mes filles…hum hum).

Pourquoi ne pas envisager un cadeau participatif si vous n’avez pas les moyens ? Et si vous connaissez les retraites, qu’en pensez-vous ? Quels bienfaits cela vous apporte t’il ?

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.