11 conseils pour réussir à désencombrer sa maison en douceur !


Minimalisme / 12 avril 2021

Désencombrer sa maison, c’est une notion qui m’aura pris du temps à apprivoiser. Déjà pour découvrir le concept du minimalisme, de voir les avantages que cela peut nous apporter au quotidien et enfin, de trouver la motivation et le courage de réussir à faire le tri !

Je viens de terminer le 2e challenge Désencombrement avec les participantes. Je suis ravie qu’elles aient trouvé des pistes et du soutien pour amorcer leur tri et de voir les gratifications reçues 😊 Ce challenge m’a bien aidé également à poursuivre mon travail d’élimination du superflu, dans des zones sur lesquelles je procrastinais depuis un moment !

Dans cet article, j’ai compilé un certain nombre des conseils et astuces que l’on a pu découvrir au cours de ce challenge.

Quand on a du mal à se mettre au tri.

Se définir un pourquoi, se donner un sens

Faire pour faire n’a aucun sens, si on ne sait pas pourquoi on le fait. Qu’est-ce le fait de me débarrasser de ce qui m’encombre va m’apporter ? Pour qui et pour quoi je le fais ? Que ce soit pour désencombrer sa maison, comme pour tout autre domaine, se définir un sens à son action permet de réussir à se mettre à la tâche et à garder la motivation quand on a des manques d’énergie.

En faire une priorité

Nos journées passent vite et si l’on ne se planifie pas des temps de désencombrement dédiés, cette tâche là risque très certainement de passer à la trappe ! Entre l’entretien de notre foyer, notre travail, les enfants… les journées se suivent et se ressemblent (surtout en ce moment, en temps de confinement…). Si désencombrer notre intérieur est vital pour notre bien-être maintenant, alors planifions-nous des objectifs et des blocs de temps pour nous affranchir de ce qui ne nous est pas essentiel.

Commencer petit

Mais attention à ne pas voir trop grand non plus ! C’est un piège à éviter si l’on veut rester motivée. J’ai moi-même enfin réussi à désencombrer ma maison, malgré les « supplications » de mon mari lors de notre déménagement en 2018, en jouant au Minsgame.

Démarrer petit et de façon ludique, en suivant mon mari, m’a permit d’enfin supprimer les barrières qui m’empêchaient de me lancer dans le désencombrement et éliminer vraiment ce que je n’utilisais plus.

A lire également : Comment nous nous sommes débarrassés de près de 900 objets en 1 mois

S’engager

Le fait de s’engager nous oblige quelque part à respecter notre parole. Et oui, malheureusement, on a plutôt tendance à faire toujours plus rapidement pour les autres ou lorsqu’on s’est engagé envers quelqu’un que pour soi-même. Alors l’idée est de partager avec une amie, avec son conjoint, pour se motiver ensemble. Ou de rejoindre un groupe de soutien, un challenge, comme je l’ai proposé à 2 reprises et dernièrement en mars / avril 2021 (si tu souhaites connaître les dates du prochain challenge, je t’invite à t’inscrire juste en-dessous)

C’est vraiment ce qui m’aide lorsque la tâche me paraît ardue. Par exemple, je souhaitais faire le tri dans mon dressing depuis des mois ! Un certain nombre de vêtements ne me plaisaient plus ou étaient abimés. Mais je ne trouvais pas le courage de mettre le nez dans ma penderie. Je me suis engagée à le faire un certain jour dans le challenge désencombrement, et hop ! le jour J c’était fait, photos postées Avant / Après, j’ai même réalisé une mini vidéo !

Quand on n’a pas assez de temps.

Le mettre sur sa TO DO

Cela rejoint le titre 2. On pense ne pas avoir assez de temps mais peut être que l’on aurait davantage de temps si on pouvait réduire notre temps de ménage parce que l‘intérieur de notre maison est devenu minimaliste. Mais encore si on ne se mettait pas 3 fois / jour à ranger notre logement parce que des choses traînent, parce que les jouets des enfants s’amoncellent sur le sol…, parce qu’on ne retrouve pas dans quel tiroir on a classé ces fichus papiers pour notre RDV dans 10 minutes puisque l’on en reçoit une tonne et que l’on n’a pas encore une méthode de rangement optimale ! Qu’en pensez-vous ?

J’en suis encore à ranger ma maison 3 fois / jour avec les jouets des enfants pour ma part ! Même si je commence à tester de nouvelles idées qui semblent prometteuses. En revanche, dans notre cuisine, notre plan de travail est relativement très souvent propre car très rapide à nettoyer chaque jour puisque sur ce dernier n’y figurent que le matériel essentiel à notre quotidien.

1 objet chaque jour.

Qu’est-ce qu’un objet finalement ? Combien de temps cela pourrait-il prendre ? 5 minutes ? Lorsque vous vous brossez les dents, pourriez-vous regarder dans vos placards et trouver une chose dont vous n’avez plus l’utilité ? Lorsque vous cuisinez, est-ce que ce livre de recettes prend la poussière sur votre étagère ? Lorsque vous lancez une machine, est-ce que ces flacons sont vides ?

Alors à ce rythme là, vous n’êtes pas prêt.es d’avoir une vie minimaliste ! Mais cela peut être un bon point de départ si vous ne parvenez pas, malgré mes conseils précédents, à vous octroyer davantage de temps pour vous défaire de tout ce qui vous encombre.

Vous aimez cet article ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement 🙂

Quand les enfants nous mettent des bâtons dans les roues !

Pas facile, surtout en ce moment que nous sommes beaucoup en télétravail et les enfants un coup à l’école, un coup en homeschooling, voire à la maison toute l’année pour ceux qui ont fait ce choix.

Comme je le disais plus haut, je fais des tests actuellement chez nous puisque malgré notre volonté de limiter l’achat de jouets pour nos filles, j’estime que nous en avons tout de même beaucoup trop dans les placards et dans le salon et que c’est très vite le bazar !

Limiter et faire tourner

Ne mettre à leur disposition que quelques jouets, bien rangés dans des cases / étagères et avec la facilité de les attraper en fonction de leur taille. Et faire tourner ce petit nombre de jouets. Les avantages :

  • limite le désordre,
  • les enfants ont ainsi l’impression de découvrir de nouveaux jouets s’ils ne les ont pas vu depuis plusieurs semaines / mois,
  • leur facilite la vie pour le rangement,
  • stimuler leur créativité / imaginaire : quand il y en a trop ils peuvent quand même finir par s’ennuyer (oui oui !)
  • limite leur charge mentale à eux également !

Optimiser le rangement

Est-ce que vous avez chez vous une grosse caisse de dinette et/ou une très grosse boîte de Playmobil que l’enfant renverse chaque jour ? Mais pourquoi fait-il cela à chaque fois ?!!! Tout simplement parce qu’il ne voit pas ce qu’il y a à l’intérieur ou au fond ! Et que retourner cette caisse est le moyen pour lui de prendre ce qui lui plaît. L’idée est donc plutôt de multiplier de petites boîtes étiquetées pour qu’il puisse voir en un coup d’oeil ce dont il a besoin. Et cela lui facilitera le rangement ensuite (parce que les enfants sont comme nous, ranger, très peu pour eux !) Merci à mon amie / voisine / participante du challenge désencombrement d’avril 2021 pour ce rappel fondamental !

Quand on n’a pas assez de place pour stocker en attendant.

Dans son livre « La magie du rangement« , Marie Kondo préconise de mettre à la poubelle directement ce dont on souhaite se débarrasser. J’avoue que cela me met plutôt mal à l’aise, je déteste jeter les choses qui pourraient encore servir. Mais il faut avouer que c’est une solution plutôt radicale !

Nous avons une boutique Emmaüs dans notre village actuel, alors maintenant si je sens que mon objet n’a pas beaucoup de valeur, si je n’ai pas envie de passer du temps à prendre en photo, à mettre sur une plateforme de vente en ligne, je mets tout de suite en sac, directement dans la voiture, et hop ! Direction la boutique Emmaüs ! Je culpabilise tout de même de leur donner autant de travail, depuis 3 ans que nous sommes dans cette maison, nous avons du leur donner au moins une vingtaine de sacs de choses en tout genre !

Maman Minimaliste a passé une journée chez Emmaüs et elle en a parlé ici.

C’est pourquoi, si l’on manque de place chez soi pour stocker en attendant de donner : déposer le tout directement dans son coffre de voiture, de la sorte, lorsqu’on passera devant une boutique de récupération ou lorsqu’on ira dans notre famille, on ne se dira « mince ! j’ai encore oublié de prendre le sac ! ». Et si l’on veut faire de la place dans son coffre pour partir en vacances, cela peut nous motiver à nous débarrasser de ce fameux sac rapidement (bon, l’excuse ne marche pas en ce moment malheureusement : confinement…)

Quand on n’est pas aidé par notre entourage

  • Quand notre conjoint n’a pas le même point de vue que nous,
  • qu’il ne parvient pas non plus à faire le tri entre ce qui est essentiel et superflu,
  • quand les enfants dérangent ce que l’on vient de mettre en ordre méticuleusement,
  • quand les parents, la famille veulent nous faire plaisir en nous offrant plein de cadeaux,
  • quand les amis veulent nous refourguer ce qu’ils ne veulent plus…

J’avoue, ce n’est pas facile ! J’essaie en ce qui me concerne d’en discuter avec eux, de leur expliquer mon besoin, ce que je ne souhaite plus avoir, leur faire une liste des choses (ou activités) qui pourraient nous faire plaisir lorsque c’est un anniversaire ou Noël. Par expérience, je me rends compte qu’il faut bien être le plus précis possible car ce n’est évident pour personne et personne n’est dans notre tête ! En parler en amont est plus facile qu’en discuter après coup, surtout si l’on est sous le coup d’émotions négatives.

A lire également : + 50 idées de cadeaux immatériels pour les adultes et ado.

Quand on n’a pas de motivation pour désencombrer

Tout comme un conseil donné plus haut, on peut essayer d’enlever 1 objet chaque jour. Et s’il y a des jours où rien n’avance, que l’on est trop pris par son travail, trop fatigué, pas motivé… et bien rien n’avance et c’est ok ! L’objectif est de se sentir mieux dans un espace désencombré, pas de s’autoflageller en prime ! Nous ne sommes pas des robots mais des êtres humains dont les humeurs varient, aucune pression 😉

Quand on ne sait pas par où commencer.

J’ai proposé à 2 reprises un challenge de désencombrement dans lequel je réponds à cette question mais où je donne également plein d’astuces et propose un groupe de soutient. Si cela peut t’intéresser, je t’invite à t’inscrire ci-dessous afin d’être informé.e de l’ouverture du prochain challenge !

Vous aimerez aussi

Une réponse à « 11 conseils pour réussir à désencombrer sa maison en douceur ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.